Travaux d’infrastructures

Dans le but de faire circuler sa collection, l’ADEMAS a du se constituer un petit réseau sur un terrain privé en Mayenne, le réseau est cédé début 2013 au particulier propriétaire du terrain ; au camp des Matelots des travaux ont aussi été nécessaires pour faciliter les interventions sur les véhicules.

Mayenne
Pour le 1er juin 1995, pose d’une voie de 8 m pour accueillir le V.65.
Pour le 4 juin 1996, pose d’une voie de 40 m environ pour accueillir le MA E.023.
À l’hiver 1997, drainage du terrain.
Au printemps 1997, début de la pose de 200 m de voie.
Le 25 février 1998, arrivée du redresseur afin d’alimenter en courant continu le matériel roulant, quand la source d’alimentation du redresseur sera trouvée (EDF ou groupe électrogène).
Au printemps 1998, des aiguillages réformés de la RATP sont récupérés, la pose commence après un long travail de réassemblage à blanc.
À l’été 2001, mise en parallèle des deux groupes électrogènes permettant d’augmenter la puissance disponible, récupération de matériels de voie (outillage, 300 m de rails et 200 traverses).
En 2002, extension du réseau pour permettre le garage de voitures supplémentaires, la possibilité de faire des manœuvres et améliorer les conditions de circulation.
Du 24 mai au 12 juin 2003, le 5e régiment du génie vient en aide pour la finition de la pose de la voie.
En juin 2003, après les journées portes ouvertes du 5e régiment du génie, proposition par le régiment à l’ADEMAS de rapatrier à Versailles quelques véhicules présents en province, ce qui permettrait d’avoir en permanence une rame fonctionnelle. Les voitures seraient de plus garées à l’abri des intempéries.

Camp des Matelots
Le 23 septembre 2004, réception de colonnes de levage réformées de la RATP.
Le 27 avril 2006, le fabricant des colonnes procède à essai de levage qui est concluant.
Le 4 mai 2006, l’organisme certificateur autorise l’utilisation des colonnes.
B.N. n° 47 : remise en état de fonctionnement d’une grue automobile Haulotte HA12 d’une capacité de 12 tonnes.
B.N. n° 53 : acquisition et récupération auprès de la RATP de nouveaux gros outils qui vont permettre de réduire la pénibilité de certaines tâches.

Retour à l’accueil.
Page mise à jour dimanche 5 janvier 2014.